ATELIER DU LIVRE (16/4) : LE ROMAN GRAPHIQUE

BNF

Bibliotheque paris / BNF 296 Vues comments

Les « Ateliers du livre » de la Bibliothèque nationale de France proposent des rendez-vous réguliers autour de l’histoire du livre et de ses enjeux contemporains.

Richard Felton Outcault. Buster Brown est incorrigible. Hachette, 1918

Qu’on le considère comme une forme esthétique ou un objet éditorial, le roman graphique s’est imposé ces dernières années dans le paysage de la bande dessinée. Catégorie d’ouvrages protéiformes aux contours encore mal définis, il est devenu l’un des éléments structurants d’une offre éditoriale abondante et variée. Au cœur des enjeux de légitimation qui travaillent un secteur dont le dynamisme ne s’est pas démenti au cours des deux dernières décennies, il fournit des opportunités de médiation nouvelles et stimulantes en librairie, en bibliothèque ainsi que dans des& expositions.

En partenariat avec l’Université Paris& Nanterre

Programme

9h : Ouverture par Cécile Rabot, sociologue, maîtresse de conférences à l’Université Paris Nanterre (Centre européen de sociologie et de science politique) et le Directeur général de la Bibliothèque nationale de France ou son représentant.

Le roman graphique et son cadre : historique, frontières, définitions

9h30-10h& :& Le roman graphique& du point de vue de l’auteur
Par Tiphaine Rivière, auteure de& Carnets de thèse& (Seuil, 2015) et de& L’invasion des imbéciles& (Seuil,& 2019).

10h-10h30 :Du roman en estampes au roman graphique. Généalogie d’une catégorie éditoriale
Par Sylvain Lesage, maître de conférences en histoire contemporaine (Institut de recherches historiques du septentrion, Université de Lille).

10h30-11h : Le « graphic novel » comme étiquette nouvelle : des premiers usages américains de la catégorie dans les années 1970 aux premiers usages français dans les années 1980
Par Jean-Matthieu Méon, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication (Centre de recherche sur les médiations, Université de Lorraine).

11h-11h30 –& Pause

11h30-12h& :& Le récit mémoriel historique en bande dessinée, un roman graphique consacré à la mémoire
Par Isabelle Delorme, docteure en histoire contemporaine, chercheuse associée au Centre d’Histoire de Sciences Po (Lauréate de la bourse Mark Pigott et chercheuse invitée& de la BnF en& 2016-2017).

Le roman graphique et ses éditeurs

14h-14h30& :& Structuration des catalogues& : comment les éditeurs alternatifs mobilisent (ou non) la catégorie roman graphique
Par Kévin Le Bruchec, Doctorant en Sciences de l’Information et de la Communication (Laboratoire des Sciences de l’information et de la communication, Université& Paris 13& Villetaneuse).

14h30-15h& :& L’édition alternative de bandes dessinées
Par Serge Ewenczyk des éditions Ça et& là.

15h-15h30& :& Roman graphique et stratégies éditoriales
Par Benoît Mouchart, directeur éditorial en charge de la bande dessinée chez& Casterman.

15h30-15h40 –& Pause

Les médiations du roman graphique : bibliothèques, librairies, expositions

15h40 – 17h : Table-ronde introduite et modérée par Jean-Marie Compte, directeur du département Littérature et art à la Bibliothèque nationale de France.
Avec Jean-Christophe Boudet, libraire, maître de conférences associé au Pôle métiers du livre de l’Université Paris Nanterre, Thierry Groensteen, spécialiste de la bande dessinée et commissaire de l’exposition « Roman graphique » à la Fondation Jan Michalski du 3 novembre 2018 au 6 janvier 2019, Antoine Torrens, directeur des bibliothèques de la ville de Compiègne.

Informations pratiques

Commentaires