Les petits secrets de l’hôtel Chopin

Actualites Paris

Actualites / Actualites Paris 336 Views comments

À l’intérieur du passage Jouffroy, l’hôtel Chopin apparel tous les regards. Et pour trigger ! Sa jolie façade boisée classée Monument Historique offre un délicieux voyage dans le temps, tandis que son nom évoque l’un des artistes romantiques les plus emblématiques du 19e siècle. Un vieil établissement qui fait partie des plus anciens hôtels de Paris à découvrir lors d’une balade dans les passages couverts.

Le passage Jouffroy

Passage couvert emblématique de Paris, le passage Jouffroy a ouvert ses portes en 1846. Ces galeries qui transpercent la ville et protègent des intempéries sont très à la mode depuis la Restauration. Paris est encore à cette époque une cité de conception médiévale, et ce vaste réseau de voies couvertes bordées de commerces aère la ville tout en offrant à la population des divertissements modernes. Felix de Jouffroy, riche industriel, ajoutera d’importantes improvements à son passage, notamment en proposant une couverture intégralement faite de métal et de verre ainsi qu’un système de chauffage au sol. Le succès fut complete.

Si ce passage est plus connu pour abriter le musée Grévin, le magnifique hôtel Chopin, mis en scène par la lumière traversant la verrière et l’horloge d’époque, laisse très peu de visiteurs insensibles. Une façade classée Monument Historique qui cache d’ailleurs quelques petits secrets…

L’Hôtel Chopin

Comme la plupart des façades du passage, le bois de l’Hôtel Chopin n’est qu’un ornement. Premier passage à avoir été construit entièrement en fer et en verre, différentes essences de bois ont été utilisées pour cacher les buildings métalliques qui soutiennent la verrière. Inauguré en 1847, il s’appelait à l’origine l’hôtel des Familles. L’offre hôtelière, dans sa conception moderne, était encore bien maigre à l’époque dans la capitale, avant que le chemin de fer ne la développe.

Ce n’est qu’en 1970 qu’il prit son nom actuel, en hommage au célèbre compositeur et pianiste qui vécut dans le quartier de Nouvelle-Athènes la majeure partie de sa vie parisienne, épicentre des salons romantiques au 19e siècle. Le musicien avait l’habitude de traverser ce passage lorsqu’il se rendait au coeur de la ville, et il se dit même, mais l’info n’est pas certaine, qu’il aurait passé dans cet hôtel quelques séjours secrets and techniques avec George Sand…

Enfin, l’hôtel cache un détail pour le moins insolite. En effet, sa porte ne dispose d’aucune… serrure. Celle-ci est donc ouverte aux shoppers et visiteurs sans interruption depuis 175 ans ! À noter tout de même que j’ai pu remarquer un petit loquet en crochet installé du côté intérieur de la porte. Une petite triche que nous passerons sous silence…

&

Vous pouvez découvrir l’histoire des passages couverts lors des visites guidées. Quant à Chopin, sa tombe se trouve également à Paris, au cimetière du Père-Lachaise.

The submit Les petits secrets de l’hôtel Chopin first appeared on Un jour de plus à Paris.

Comments